© Copyright

« Le moment est donc propice pour relancer le projet d’une pensée critique – ce que nous appelons la création – qui tirerait sa force et son originalité de la rencontre entre les humanités, les disciplines de l’imagination et ce que l’on pourrait designer la manière générale comme les arts du vivant. Car pour ce qui nous concerne, la « pensée critique » ne se limite pas à la production de textes philosophiques. Elle est faite de corpus littéraires et non discursifs (graphique ou picturaux).  Elle est une multiplicité de gestes, de champs et de style qui vont de la musique à la danse, de l’architecture à la photographie et au cinéma. » …

« L’impératif de décentrer la pensée et les humanités n’est pas confiné aux seules régions qui, jusque-là, étaient considérées comme situées à la marge de l’Occident ».

« Il faut donc restituer de la matière historique pour nourrir ce présent qui est si créatif. »

 

Extrait de « Écrire l’Afrique Monde » (Les Ateliers de la Pensée, sous la direction de Achille Mbembe et Felwine Sarr (Philippe Rey, Jimsaan)